Mes sourires…

Voir à travers mes écrits les choses simples de la vie qui me font sourire…

Archive pour le 21 août, 2012

Sourires 1.3 …

Posté : 21 août, 2012 @ 6:57 dans Ma vie, Mes sourires | 4 commentaires »

La patience c’est le temps de Dieu.C’est après de longues discussions que nous sommes arrivés à cette conclusion une amie et moi hier soir.Il était 20h 13.Bien après qu’un rendez-vous n’eut pas lieu,elle accepta de me tenir compagnie le temps à la base juste d’un verre.Alors j’ai donné libre cours à son imagination,qu’on aille où elle voudrait.Ce fut une grande catastrophe.On s’est retrouvé coincé dans 2 embouteillages pendant plus de deux heures,mais on eut l’occasion de beaucoup parler pendant ces longs moments de « confinement forcé ».Son copain lui passa un coup de fil,elle le rassura.Finalement,c’est dans un snack pas loin de chez elle (sous mon control cette fois-ci lol) qu’on est allé s’assoir.Nos causeries furent interresantes.Elle devait me quitter pour aller voir une de ses copines,finalement,elle ne le fit que pour rentrer directement chez elle…C’est quand meme étrange de savoir souvent comment Dieu agit ainsi dans nos vies.On s’est littéralement rendu compte que c’est juste le destin qui nous a amené à nous rencontrer.Elle a fait les memes endroits que moi,nous nous sommes juste ratés pour finalement se retrouver quelques années plutard dans la meme boite et nous decouvrir beaucoup de points communs.Il me revient meme un souvenir assez révélateur:un monsieur dans mon ancienne boite que j’ai toujours trouvé particulièrement calme m’avait dit un jour « mon fils,si tu charges ton chariot de cette façon,ça ne tiendra pas,met le plutot comme ceci ».Et bien hier,il s’est avéré que c’était son père.

De minutes en minutes je réalise qu’il existe peu de rencontres fortuites.Dès l’instant où un contact entre 2 personnes se cré,alors il y a forcement un but.Nous avons meme plaisanté la-dessus,on n’arrétait pas de se demander qu’elle était le role de l’autre dans la vie de l’autre.

Ce fut une très bonne soirée au final.Nos échanges furent très émouvants.Par moment la lumière se coupait,mais je doute fort que ces incidents répétitifs eurent une quelconque incidence sur nous et nos dires.Je dois avouer que ces moments de bonheur réels sont rares dans ma vie depuis,mais mon Dieu comme ça fait du bien quand ça arrive…

La personne que je devais rencontrer finalement m’envoya un texto pour s’excuser,je repondis à celui-ci sans la moindre gène,car en fin de compte ce n’était probablement pas avec elle que le destin avait besoin que je sois cette journée là.Ce choix fut tout simplement parfait.

Là je viens de sourire :)

 

Journal d'un sociopathe név... |
OVERDOSE |
mon histoire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tout ce qu'on ne voit pas e...
| une maman a Istanbul
| Monologue : abia avec son...