Mes sourires…

Voir à travers mes écrits les choses simples de la vie qui me font sourire…

Obscurcit par la lumière…

Classé dans : Divers — 30 mai, 2013 @ 21:08

L’ombre de moi même semble s’éloigner depuis que le soleil est apparu dans ma nouvelle vie,je respire et je ne manque de rien.Les idéaux philanthropes s’éloignent peu à peu et je deviens un de ceux là qui exhibe grandement les bienfaits de la richesse matérielle,et le sens de l’humour dont dieu sait semblerait-il si bien se faire prévaloir.Je suis un autre être dépourvu de sentiments,et l’argent a acheté ma scrupule.Je vis juste pour moi et je regarde ces pauvres giser sur le pavé couvert de pisse,en me demandant pourquoi ils vivent. J’excelle dans la provoque pure et je ne porte aucune importance à ce qui ne me sert pas.Tout devrait être à moi et les restes c’est pour ces pauvrards qui nous souillent la vue,une chance que je vive loin de cette crasse en vie,et de ces houleux mendiants qui m’inspire plus du dégoût que de la sympathie.Je ne suis pas un animal,mais un homme choisis,tout ce que j’ai,je ne l’ai pas volé mais pris.Or de question que dans un élan de solidarité tacheté de mauvaise foi je m’excuse de vouloir tout posséder,sans remords au dépend de ceux qui ont faim et crèvent de froid.Hors de mon chemin malheureux,car la seule pièce que tu auras de moi devra crever mes poches en cuir importé,et mon sourire déchirer ma bouche pour que tu puisses l’observer.Ma morale est ce que j’en fais chaque jour,je n’aurais rien de l’autre coté,et c’est pourquoi je veux vivre au maximum jusqu’au dernier jour.Il parait que votre dieu est miséricorde?Alors je ferai du mal,pour en fin de compte me repentir à la fin, puis pour me pendre je lui passerai la corde.Le monde est rempli de gens comme moi qui ne sont pas faux,rempli de personne qui croient qu’être aimable c’est admirable,même lorsque cela ne rapporte pas un euro.N’aime ton prochain que lorsqu’il devient le suivant,car cela fait une personne en moins à la course au sommet.Somme toute,j’ai beau tout avoir,mais c’est au final tout seul et dépouillé de tout,que je suis confronté à mes cauchemar chaque soir.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Journal d'un sociopathe név... |
OVERDOSE |
mon histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tout ce qu'on ne voit pas e...
| une maman a Istanbul
| Monologue : abia avec son...