Mes sourires…

Voir à travers mes écrits les choses simples de la vie qui me font sourire…

Des jours sans…

Classé dans : Ma vie,Mes douleurs,Mes pensées — 14 septembre, 2013 @ 12:25

Il parrait qu’il va pleuvoir,et que les gouttes de pluies viendront ainsi se poser sur moi,peu importe ce que je ferais pour en échapper.

C’est à travers plusieurs expériences,plusieurs situation que l’on atteint une certaine maturité.Des fois,j’aimerais ne plus être prisonnier de ces moments de solitude et de tristesse,qui quelques rares fois semblent me dévaster au point de ne point laisser mon apuvre coeur respirer.Est-ce donc si compliquer de vouloir juste quelque chose de simple?

Le monde dans lequel je vis n’est pas vaste en général,et très souvent je suis horriblement peiner de ne constater sa grandeur que dans la peine et dans la mélancolie.Très souvent,je me dis juste que ça ira,et de manière parfois conpulsive,j’agis de façon irraisonnable,croyant que la seconde d’après ça ira mieux:non c’est génaralement pire.Alors que faut-il faire?se taire et se cloitrer dans un silence ,objectant ainsi des idées noires croyant qu’elles se transformeront comme par magie en lumière?Ou juste se contenter d’espérer encore et encore?

La vie a des hauts et des bas,les miens sont trop souvent bas pour que je crois en des hauts meilleurs que ce que je vis en étant en bas.

J’aimerais juste que les choses soient simples,avoir confiance,me sentir compris…la vie et ses stéréotypes…

Un commentaire »

  1. 010446g dit :

    Chaque matin est un cadeau de la vie , en voir le beau, pardonner le dur.

    Garder l’espoir toujours!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Supplique aux jolies internes

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Journal d'un sociopathe név... |
OVERDOSE |
mon histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tout ce qu'on ne voit pas e...
| une maman a Istanbul
| Monologue : abia avec son...