Mes sourires…

Voir à travers mes écrits les choses simples de la vie qui me font sourire…

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2015
Archive pour octobre, 2015


Un prénom…

15 octobre, 2015
Ma vie, Mes pensées, Mes sourires | Pas de réponses »

Parfois les réponses aux questions que l’on se pose apparaissent  très souvent comme une évidence.Et on réalise que des fois tout est fait afin que nous puissions évoluer,afin que dans la joie,dans la douleur ,dans le bonheur comme dans la peine,on trouve toujours la force d’avancer…la force d’aller de l’avant…comme signifie si bien « Kadima » en Hébreux.

Elle s’appellera Kadima.

 jeudi 14/10/2015 22h17 Nkolmesseng on acoupé la lumière,je regarde sur mon Ipad la saison 2 episode 1 de THe Flash.

Que Dieu nous vienne en aide et nous protège.

Dad 07102015

9 octobre, 2015
Ma vie | Pas de réponses »

On est sur le point de prendre la route,ma grande sœur nous attend dans la voiture,on entre dans un magasin ou se trouve une femme,assez forte,peut être une libanaise,on ne trouve rien à prendre,puis au moment de sortir elle insiste pour qu’on achète une glacière à 22000 je crois,je demande à mon père de laisser tomber,elle insiste,et finalement il accepte et achète une glacière de 5 ou 6 l je crois que l’on va mettre dans la voiture,mon petit frère est assis à l’avant.Je regarde mes pneus histoire de me rassurer qu’ils sont ok puis on prend la route.Je ne réalise pas que je suis avec mon père.Durant le chemin,nous commençons à traverser la mer,une mère très agitée à priori,il y a comme une bande d’eau sur l’eau elle même que l’on doit suivre pour ne pas s’engloutir dans l’océan,le vent se met à souffler,la mer est immense et de par et d’autre surtout du coté droit tout se semble se déchainer.Je conduite étrangement à droite.A un moment donné la voiture se met brutalement à dévier vers la droite,et à sortir progressivement de la bande d’eau qui nous devons suivre sur la mer,j’essaye de redresser la voiture en vain,mais elle ne fait que virer vers la droite,j’emplois toutes mes forces mais rien ne se passe,au final je dis à mon père « papa aide moi »

alors il attrape le volant et ensemble on redresse la voiture et on la remet sur la bande d’eau.On roule et subitement la mer disparait et on arrive vers une sorte d’iles

avec de grands arbres qui couvres des maisons sous forme de cyme,l’eau est claire et il fait bon vivre.On peut voir le sable au fond de l’eau c’est paisible,les maison sont construites en bois,puis je me réveille.

J’espère que cela augure un nouveau départ,une nouvelle vie.

Papa…Je n’ai même pas réalisé que c’était toi.Mais je pense que c’est plutôt une image de toi J’aurais pleuré sinon.

Merci mon Dieu.

Journal d'un sociopathe név... |
OVERDOSE |
mon histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tout ce qu'on ne voit pas e...
| une maman a Istanbul
| Monologue : abia avec son...