Mes sourires…

Voir à travers mes écrits les choses simples de la vie qui me font sourire…

Archive pour septembre, 2016

sms à gdm…

Posté : 5 septembre, 2016 @ 5:21 dans Ma vie, Mes divers, Mes pensées | 1 commentaire »

[4/9 06:34] M20 !: Ah tu sais un grand raz le bol de tout j’ai marché histoire de réfléchir un peu, une journée riche mais éprouvante
[4/9 06:37] M20 !: Tu sais je voudrais vraiment vivre avec toi, te rendre heureuse comme par le passé, voyager, vivre simplement, élever notre enfant, grandir, faire des projets, cela me tue de me voir aujourd’hui comme je suis. J’ai l’impression de vivre loin de tout et surtout de ce que je souhaite. Je te remercie pour tout ton soutien une fois de plus. Il. M’aurait été difficile d’avancer sans savoir que malgré tout je t’ai toi.
[4/9 06:38] M20 !: J’aimerais pouvoir faire bcp de chose mais je me sens limité. Or j’entre dans un processus ou je n’aurai bientôt plus le choix, je devrais en faire afin de créer une cohésion entre ce que je souhaite et ce que je dois faire.
[4/9 06:38] M20 !: Si tu savais seulement à quel point je vous aime…
[4/9 06:38] M20 !: Aujourd’hui je me suis lancé dans un projet histoire de relativement nous stabiliser financièrement, j’y ai investi toutes mes économies, et malgré la satisfaction qu’il m’ait permis de projeter de nouvelles choses dans l’avenir, je me suis rendu compte que cela reste insuffisant.
[4/9 06:39] M20 !: Il est vrai que je ne tenais pas le même discours il ya quelques années, car ayant juste besoin du minimum, mais après réflexion, c’est moi qui en a besoin, pas vous, pas toi, pas mes fils. De facto, il me revient donc de prendre d’autre engagements ferme, afin de garantir une certaine continuité dans le processus d’évolution de notre vie et de celle de nos enfants.
[4/9 06:39] M20 !: I’ ya des fois des regrets, quand je regarde ce que j’ai eu, ce que j’aurais pu faire avec, mais je merci le Seigneur parce qu’à travers ce genre épreuve, il me montre subtilement le bon chemin à suivre.
[4/9 06:40] M20 !: Les maladies, les épreuves, notre relation devenue frêle, les perspectives basées sur demain peut-être plus que sur demain certainement, sont autant de choses qui prêtent à réflexion.
[4/9 06:40] M20 !: La plupart de des amis m’exploitent, C pk j’ai cessé d’en avoir, et je garde ceux qui me portent plus que le contraire ou de. Manière peut être un peu plus subtile
[4/9 06:41] M20 !: Rester ainsi et se nourrir de plusieurs interrogations sans chercher à répondre à une seule c’est se comdamner soit meme à devenir une l’interrogation elle même.
[4/9 06:42] M20 !: A c’est se comdamner soit meme à devenir l’interrogation elle même.
[4/9 06:42] M20 !: Alors sous forme de relâchement de pression, on a besoin comme toute cocotte minute d’une soupape permettant de libérer l’air comprimée, Aymeric,Mael et toi etes donc cette Soupape, ma soupape.
[4/9 06:42] M20 !: Sans vouloir conditionner un quelconque devenir de ta personne me concernant, je suis obligé de souhaiter sur l’avenir, prier le Seigneur de ne pas te perdre, et surtout le plus important grandir assez pour être non pas à ta hauteur, mais à ta grandeur, celle qui occupe une bonne partie de mon pauvre cœur.
[4/9 06:43] M20 !: En dehors de cela on observe, on a des perspectives, j’essaye d’être meilleur d’abord pour moi même, mais mon Dieu comme c’est dur. Rire est devenu un luxe sauf auprès de ceux que j’aime. Les jours sans sont devenus assez présents dans mon quotidien, j’ai hâte de mettre en pratique certains de mes nouveaux projets, d’aucuns diront que je vois trop grand, que je n’ai conscience de la difficulté qui m’attend.
[4/9 06:43] M20 !: Mais tu connais l’une de mes citations préférée, tu te rappelle on ? Celle de Mandela: « qui je ne suis pas ? »
[4/9 06:43] M20 !: Je crois qu’à cette question, comme un tas d’autres questions, comme je le disais plus haut, je vais devoir me forcer de la répondre, de peur de devenir l’interrogation elle même.
[4/9 06:44] M20 !: Et puis, qu’ai je à perdre au final que je n’ai perdu ?
[4/9 06:44] M20 !: « Ils m’ont dit un tas de phrases que j’ai jamais pu comprendre, je n’avais aucune raison de les écouter, jusqu’à ce que leurs voix raisonnent dans ma tête plus que la mienne au point de me rendre malade. Finalement, ils ont eu raison, non pas parce que je les ai écouté, mais simplement parce que je voulais guerrir. » Éric M.

Activate…

Posté : 3 septembre, 2016 @ 9:12 dans Ma vie, Mes pensées | Pas de commentaires »

« Ils m’ont dit un tas de phrases que j’ai jamais pu comprendre, je n’avais aucune raison de les écouter, jusqu’à ce que leurs voix raisonnent dans ma tête plus que la mienne au point de me rendre malade. Finalement, ils ont eu raison, non pas parce que je les ai écouté, mais simplement parce que je voulais guerrir. »  Éric M.

 

Echange de sms entre elle et moi, je suis chez la mater au salon à mvan elle est assise juste à côté de moi je suis sur le matelas on regarde les élections du Gabon sur YouTube. Il est 21h42

 

Journal d'un sociopathe név... |
OVERDOSE |
mon histoire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tout ce qu'on ne voit pas e...
| une maman a Istanbul
| Monologue : abia avec son...