Mes sourires…

Voir à travers mes écrits les choses simples de la vie qui me font sourire…

Archive pour octobre, 2021

Les aînés…

Posté : 28 octobre, 2021 @ 7:24 dans Ma vie, Mes pensées | Pas de commentaires »

De manière probablement indéniable, chaqie aîné et chacun de nos aînés ont plus ou moins vécus une partie de notre futur. Et je crois que c’est en cela qu’il est toujours important même si o’nceoot tout savoir d’écouter. Ces expériences qu’ils ont vécues sont en quelque sorte des indices, des orientations, des voies et très souvent des probabilités fortes de ce que nous sommes susceptible de rencontrer tout au long de notre vie au travers très souvent de la leur. 

Vivre c’est d’abord écouter, emprunter, expérimenter, réaliser, puis à son tour parler.

 

A mes fils je vous aime très forts.

Mael, Adam.

Loterie américaine…

Posté : 19 octobre, 2021 @ 5:31 dans Ma vie, Mes pensées | Pas de commentaires »

Et pourquoi pas ?

Avancer dans la patience…

Posté : 19 octobre, 2021 @ 5:27 dans Ma vie, Mes pensées | Pas de commentaires »

Des fois j’aimerais pouvoir matérialiser par écrit toutes ces phrases ces conversations avec moi même ces citations ces pensées, ces prières parfois très profondes que je développe dans mon esprit. Remarquez que ce serait peut être plus simple ainsi, oubliant pendant que j’écris une bonne partie de mes idées, cela reste certes marginal mais en mon sens cela m’aiderait beaucoup.

J’aimerais pouvoir écrire tous les mois, publier un billet sur l’évolution de ma vie que je suis peut être le seul à voir de manière parfois très injustement statique. Chaque jour ce sont des bienfaits énormes malgré les moments sombres qui savent sans vouloir me répéter eclypser les plus beaux instants de mon existante et que le Seigneur toujours dans sa subtilité légendaire et éternelle sait me donner.

Les sujets ne manquent pas, des fois je suis très abattu et c’est parfois à regret que ce blog en soit le principal socle. J’espère de tout mon cœur qu’il arrivera dès moments, non un moment où un équilibre se fera, où les écrits moroses, ternes des fois et constamment plaintiffs laisseront place à des joie autant régulière ms et qui pourtant de manière paradoxales tout en étant honnête avec moi même occupent bien plus de place que tout le reste.

Puisses le Seigneur me donner la force de continuer, le monde à encore a offrir et je compte bien ne pas m’en priver.

A mes fils Mael et Adam, je vous aime de tout mon cœur, ne l’oubliez jamais.

 

 

Journal d'un sociopathe név... |
OVERDOSE |
mon histoire |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tout ce qu'on ne voit pas e...
| une maman a Istanbul
| Monologue : abia avec son...